Farandoles animales

Exposition chez-soi / Home Exhibition

Story

« L’Art pictural, langage visuel universel »

Un manguier très convoité.
Les animaux, très présents autour des maisons, profites de l’aubaine, pour piller le  garde-manger

Sheep who love mangoes

 » La guerre des poissons « 

We find ourselves in the bucolic atelier of « The Bocal », tucked away in the shadows of an Eden-like garden. We unveil the tranquil world of painter-illustrator and poet Catherine Delmas Lett. In these uncertain and troubled times, when travelling is difficult, we offer you a virtual journey to the heart of Terengganu in Eastern Malaysia. We hope that this virtual experience will become reality in a few months.

Have a nice trip


Nous voici dans l’atelier  » Le B o c a l bucolique« , dissimulé à l’ombre d’un jardin d’Eden. Nous vous dévoilons le monde paisible de la peintre–illustratrice et poète Catherine Delmas Lett. C’est une époque trouble et pleine d’incertitudes, non-propices aux voyages, en attendant la réouverture des frontières, nous vous offrons une balade virtuelle, au cœur du Terengganu dans la Malaisie orientale. Nous espérons, que le virtuel deviendra réel d’ici quelques mois.

Bon voyage à tous

 » À la lumière du soir, au loin la jungle
La maison du kampung de Tebing Tembah à Paka « 

Everything is unreal.
We are in August 2020, somewhere in Asia, and I’m waiting… I don’t know what I’m waiting for, everything is so surreal.
Sitting in my studio, a little macaque monkey stares at me, perched on the roof, its facial expressions captivating my gaze, sending a chill down my spine.
I spot a sheep with its lamb, which are plundering the neighbor’s mango tree with impunity, accompanied by a very daring squirrel.
The cows are fearlessly trampling my plantations, and the world seems to belong to them.
When lunch is over, I wash the dishes. The chicks eat before my eyes, the incessant comings and goings of their parents amusing me.
I hang out the laundry, when suddenly a large monitor lizard emerges from behind the water tank and scurries away at an impressive speed for its size.
A gecko has just landed in the sink. It slides along the stainless steel walls. I’m helping him… I don’t know what I’m helping him with, everything is so surreal.

It is the animal kingdom,
Life in Malaysia.

Nous sommes en août 2020, quelque part en Asie, j’attends… Je ne sais plus très bien ce que j’attends, je me raccroche au réel, alors que tout est irréel. 
Assise dans mon atelier, un petit singe macaque, me nargue, installé sur la passée de toiture, ses mimiques attirent mon regard, il me fait peur.
Mon crayon le croque ! 
Je lève la tête de mon ouvrage et aperçois une brebis avec ses petits, qui pillent impunément le manguier du voisin, accompagné d’un écureuil bien hardi.
Un troupeau de vaches piétinent mes plantations sans crainte, le monde leur appartiens. 
Le déjeuner achevé, je lave la vaisselle, sous mes yeux des oisillons prennent la becquée, le va-et-vient incessant des parents m’amuse. 
Une bassine de linge humide dans les bras, je rejoins l’étendoir, soudain un gros varan sort de derrière la cuve à eau et se sauvent à une vitesse impressionnante pour sa taille. 
Un gecko vient d’atterrir dans l’évier, il glisse sur les parois en inox, je l’aide à sortir …

C’est le règne animal qui danse la farandole.
Ainsi va la vie en Malaisie. 

Pages : 1 2